Archive | Cahier n°04 Flux RSS de cette section

À propos de patrimoinesvalleesdescabardes

CAHIER N°4 – épuisé

28 juillet 2012

0 Commentaire

PATRIMOINES, vallées des Cabardès CAHIER 4 – 2009

CAHIER N°4 - épuisé dans Cahier n°04 0011-205x300

SOMMAIRE
Regard sur l’Association
Editorial : Un patrimoine accessible  J.C Capéra

I – NATURE ET ENVIRONNEMENT
Géologie du Cabardès, terrains primaires E. et S. Moncéret
Lastours des mondes à découvrir : genèse d’une exposition S. Duffaud
Les outils pour la détermination des plantes F. Maury
Promenade apicole en Cabardès J. Courrent
Le buc du Solelhòl à Fournes-Cabardès P. Agnel
II – PREHISTOIRE ET ARCHEOLOGIE
Le Cabardès aux âges du Fer G. Rancoule
Le menhir disparu de Bagnoles J.C. Capéra
III – HISTOIRE
Raimon de Miraval, troubadour du Cabardès F. Bardou
Marcel Lucet, un avocat homme d’affaires et député J. Raffanel
La société de secours mutuel agricole St Roch de Villegailhenc C. Dupin et J. Sémat
Les maquis de Trassanel P. Agnel
Sur les pas d’un résistant de la Montagne Noire G. Amiel
IV – L’OLIVIER EN CABARDES
Les oliviers à Lastours (XVIe et XXe siècles) B. Jaudon et S. Olivier
Présence de l’olivier à Sallèles-Cabardès, Fournes et Trassanel N. Pillet
La culture de l’olivier sur le territoire de Villeneuve-Minervois D. et M.-L. Fabrié
V – CULTURE, LIVRES, GASTRONOMIE
Figas ! A. Roch
Un menu à l’ombre du figuier J.C. Capéra
Lire les Cabardès P. Agnel, P. Baux et M. Picarel
Pour en savoir plus J.C. Capéra

 

UN PATRIMOINE ACCESSIBLE

Faire découvrir ce territoire des Cabardès multi patrimonial d’une autre façon,

était un souhait formulé dès le début et nous essayons de le concrétiser à travers

nos diverses activités. Faire vivre cet espace, le découvrir sous certaines facettes,

se rencontrer, échanger, donner envie d’aller plus loin, porter un autre regard

sur nos vallées et plateaux, c’est aussi notre engagement.

Randonnées-découvertes, observations, conférences nous guident dans une

approche plurielle où l’homme, depuis les temps paléolithiques marque les lieux,

à commencer par le site incontournable de Lassac. Nous avons suivi ses traces

de l’Age du Fer à la période Galloromaine. Nos chemins ont été ceux du

troubadour chevalier, Raimond de Miraval, tout en chanson et poésie. Et, lors

d’une soirée d’été, avec en fond les châteaux de Lastours et Cabaret au soleil

couchant, Anne Brenon nous a introduit sur les pas de ces Bonshommes, qui

voici quelques 800 ans étaient là, pleinement occupés ; une vérité et une poésie

des mots pour faire ardemment vivre et vibrer cette montagne des châteaux,

ce Cabardès du XIIIe siècle.

Sur ces chemins, des paroles d’autres Résistants surgissent au détour d’une

grotte. Les découvertes ne manquent pas, et le vol d’une abeille nous conduit

jusqu’à ces bucs anciens, une véritable découverte pour certains. L’abeille est

tout un symbole de vie, de relation avec le milieu, d’un environnement qu’il faut

préserver, d’une biodiversité qu’il faut mieux connaître. Un terme qui s’est

progressivement imposé, essentiel dans la relation de l’Homme et de la Nature.

A tel point que l’ONU a déclaré 2010, année mondiale de la biodiversité.

Comment mieux organiser notre travail autour des trois groupes initialement

constitués ? Cette réflexion nous a conduits à identifier des thématiques

différentes où chacun peut enrichir le collectif. Un seul exemple, l’observation

de la garrigue, garrigues des quatre saisons, se veut une approche où chacun

peut apporter sa part personnelle et sous des formes différentes.

Mieux connaître ces garrigues, c’est avoir une meilleure approche d’une réelle

biodiversité, enjeu de territoire sur toute la bordure sud de la Montagne Noire.

C’est précisément là que l’on prend conscience que toutes ces richesses

naturelles et patrimoniales peuvent devenir une source de développement.

Mais pas à n’importe quel prix : dans le respect de justes équilibres, pour que

le qualificatif « durable », de plus en plus utilisé aujourd’hui, garde tout son sens.

La diversité de ce nouveau Cahier, montre encore une fois des intérêts différents,

une confluence d’énergies pour donner à lire ces tranches de vies, construire

cette mémoire.

Votre soutien, vos idées, vos appréciations nous sont indispensables pour mener

à bien ce modeste éveil à nos richesses patrimoniales, à rendre notre patrimoine

accessible à tous.

Jean-claude CAPERA

 

COMITE DES FETES |
ACO Thorigny |
IPSAD |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | s.o.s. animaux les bleuets
| Un Pas vers toi, adoptions
| U.N.A.A.P.E