Archive | Cahier n°02 Flux RSS de cette section

À propos de patrimoinesvalleesdescabardes

LA CHAPELLE SAINT SERNIN

12 mars 2009

0 Commentaire

C’est ainsi que je l’avais découverte : posée depuis des temps sur le plateau de Sant-Brès, composition harmonieuse de pierres grises, d’arbres hauts et verts qui tournaient tout autour, protégeant aussi le cimetière et filtrant la lumière. 

C’était comme un cadeau. 

                          saintserninauxportesdusambrs.jpg         

Mais elle n’était pas là pour moi : contre la route étroite qui y conduit, sauvage, hardie, formant tant de boucles, témoignent lavoirs et oratoires, l’eau pour la vie et le travail, les petits édifices pour la prière, celle qui vient à chaque heure encourager les hommes. Les hommes qui ont vécu là justement, pratiquant l’élevage, cultivant la terre dépouillée de ses forêts de hêtres pendant trois siècles par les fondeurs de fer (du 1er siècle avant J.C. au IIIe siècle après).

Le plateau de Saint-Brice sous ce vocable même eut sa première église, il n’en reste rien que des pierres et une croix plantée. C’est la mémoire des âmes…

Nathalie-Jacqueline PILLET

BOTANIQUE DU CABARDES

22 janvier 2009

0 Commentaire

Atelier de diagnose

       Déterminer une plante c’est non seulement lui donner un nom, mais aussi étudier ses principaux caractères, ce qui permet de mieux la connaître : par exemple cette plante porte-t-elle des fleurs et de quelle couleur ? Ses  feuilles sont-elles disposées alternativement sur la tige ou sont-elles opposées ?  La plante est un arbuste ou non ? Il y a toujours deux questions et nous avons à en choisir une pour aller plus loin dans sa découverte. On arrive ainsi, par un système de dichotomies  et de choix de l’une ou de l’autre des caractéristiques souvent opposées de la plante, à trouver le nom de cette plante. On a ainsi opéré une diagnose (comme un diagnostic médical) ou encore on a déterminé cette plante.

       Bien entendu, ce n’est pas la seule méthode  d’identification : on peut s’aider de « flores » comportant des planches visuelles montrant la plante dessinée ou photographiée. Cette méthode est plus facile. Elle  permet de donner un nom à une plante mais n’en détaille pas tous les caractères. C’est une méthode moins scientifique qui convient à une grande majorité de promeneurs et curieux de botanique. 

…/                                                                                                   

 Dr Francis MAURY

 

COMITE DES FETES |
ACO Thorigny |
IPSAD |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | s.o.s. animaux les bleuets
| Un Pas vers toi, adoptions
| U.N.A.A.P.E