CAHIER 13

22 avril 2019

Cahier n°13, PUBLICATIONS

PATRIMOINES, vallées des cabardès, CAHIER n° 13 – 2018

Ce nouveau Cahier 13, de 100 pages, tout en couleur, est encore un excellent

reflet de ce territoire Cabardès. La page de couverture donne le ton avec trois

photographies : les séquoias géants du Vieux Lampy, le paon du jour, un papillon

aux couleurs éclatantes et  un menhir, l’un des mégalithes de l’Azérou à Saissac.

Plus de quinze auteurs ont participé à son écriture, avec toujours des pages inédites

Ne tardez pas, le prix de vente reste fixé à 12 € et à 8 € pour les adhérents

(5 € pour les frais de port en plus). Vous pouvez vous adresser, à Maurice Picarel

à Conques ou Jean-Claude Capéra à Limousis ou encore à l’accueil des châteaux de

Lastours, au salon de coiffure Gourbeille à Conques, à l’épicerie 0 Mas-Cabardès.

Et à Carcassonne le Cahier est disponible à la Maison de la Presse et à la Librairie

Breiptaut.

Vous pouvez compléter ainsi dès aujourd’hui votre collection des Cahiers

de PATRIMOINES, vallées des Cabardès, sans oublier les autres publications

(CD sur les fleurs, les marque-pages, le livre sur Denis Pébernard, les Tables et

index des Cahiers 1 à 10) et bien sûr notre dernière coédition « Cabaret 2 »,

histoire et archéologie du versant sud du castrum de l’éperon rocheux des

châteaux de Lastours.

Couverture cahier 13

 SOMMAIRE

Regard sur l’association

Editorial ; Gardons en mémoire    J.-C. Capéra

I – Nature et environnement

Des arbres remarquables au Lampy Vieux    G. Picq  

Les papillons de l’èperon de Lastours    D. Vizcaino, F. Arabia 

Le Chat forestier en Montagnre Noire    B. Le Roux 

La grotte de Gaougnas à Cabrespine    A. Bennes

II – Préhistoire et archéologie

Les mégalithes de l’Azérou (Saissac)    D. Laffont 

Les bornes du Sambrès : nouvelle approche   P. Bébézech, l.Cathala,  M. E. Gardel 

III – HISTOIRE

Cabaret 2 : La Vieille église   M. Picarel 

Le « mouton d’or » symbole de la vie économique et sociale à

Miraval-Cabardès   R. Alberny

Moulins et usines à papier de Brousses    A. Chaigneau, A. Durand

Les Lucet une famille conquoise    A. Guilhem

Roquefère dans les affres de la guerre (1914-1918)   P. Agnel  

L’enfumador, fumador, bofet ou bofaire (L’enfumoir)   J. Courrent

IV – CULTURE, GASTRONOMIE, LIVRES

La révolte de 1907 chantée en occitan    A. Roch  

Le coing au coin de votre table    J.-C. Capéra et al.  

Lire les Cabardès    D. Laffont, Y. Roger

Pour en savoir plus…

 

GARDONS EN MÉMOIRE

Dans la diversité de nos Cahiers, au fil des pages, nous avons évoqué l’eau

et ses problématiques, les conflits générés, son importance vitale. Les événements

tragiques de ce mois d’octobre dans le bassin versant de l’Orbiel, et ailleurs dans

notre département, ont fait ressurgir certains autres épisodes douloureux, en

particulier les inondations des années 1870, d’octobre 1891, de mars 1930, et plus

près de nous de novembre1999.

La vie de notre territoire Cabardès s’écrit dans nos Cahiers. Devons-nous

être plus attentifs à ces épisodes climatiques qui affectent ce pays, les paysages,

la société toute entière ? L’élan de solidarité qui s’est manifesté dès le premier

jour, spontanément, fortement fut une réponse réconfortante pour tous ceux qui

ont subi. Nous avons essayé, à notre niveau, d’apporter notre aide.

Les premières pages de ce nouveau Cahier s’ouvrent à l’ombre des arbres

remarquables du Vieux Lampy. Avec combien d’émotion nous portons notre regard

sur la canopée des platanes d’Orient en contre bas du barrage… Dans nos forêts

de la Montagne Noire, le Chat forestier, silencieux, discret est bien là. Un félidé

à découvrir, mais bien difficile à observer. Les papillons sont plus nombreux,

voletant le long des chemins de l’éperon rocheux des châteaux de Lastours. Dans

ce cheminement, le versant sud livre toute une histoire archéologique, la Vieille

église et le cimetière à proximité.

En Cabardès les pierres ne manquent pas, roches d’un temps géologique

ancien. Les pierres dressées interrogent toujours, telles celles du site de l’Azérou

sur la commune de Saissac. La pierre c’est aussi la borne qui marque une parcelle,

limite un territoire. Encore visibles dans la forêt du Sambrès, elles témoignent

d’une histoire des terres et des hommes.

La vie économique et sociale des villages de nos vallées est souvent liée à la

ressource en eau, aux aménagements hydrauliques adaptés comme à Miraval-

Cabardès. Mais aussi, le long de la Dure, le moulin papetier aujourd’hui un site

touristique, un musée vivant mettant en valeur les techniques anciennes. Et, dans

ces vallées des familles s’implantent, innovent, se développent. C’est bien le cas

de la famille Lucet dans la vallée de l’Orbiel, au Sindilla à Limousis puis à Conques

et ses environs. La Grande Guerre, en l’année 1918 est avec la signature de

l’armistice, un espoir tant attendu. Un document exceptionnel relate ces années

de conflit dans la commune de Roquefère.

Ces nouvelles approches d’un environnement riche en découvertes, d’une

histoire territoriale dense sont au rendez-vous. Nous sommes particulièrement

reconnaissants à tous ceux qui participent à la mise en œuvre de ces Cahiers,

en lien étroit avec vous amis lecteurs. L’écrit nous semble essentiel dans ce

monde de la rapidité, de l’immédiateté.

Ces Cahiers, ces pages renouvelées chaque année, à la recherche d’intérêts

patrimoniaux sont bien là pour les garder en mémoire.

Jean-Claude CAPÉRA

 

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

COMITE DES FETES |
ACO Thorigny |
IPSAD |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | s.o.s. animaux les bleuets
| Un Pas vers toi, adoptions
| U.N.A.A.P.E