Archive | mai 2017

FESTIRANDO à SAISSAC

27 mai 2017

0 Commentaire

 PATRIMOINES                  ET                FESTI RANDO

vallées des Cabardès                         MONTAGNE NOIRE

ont le plaisir de vous inviter à la rando-découverte

AUTOUR DE LA GALAUBE

LA PRISE SUR L’ALZEAU

Rando patrimoniale de 8km.

Rendez-vous le lundi 5 juin à 8h45 au centre culturel  (prés du stade)

à SAISSAC. Covoiturage pour Lacombe, départ de la rando.

 

Les fleurs à l’honneur à Trassanel

23 mai 2017

0 Commentaire

Un rendez-vous fleurs s’intercale dans notre programme de ce premier semestre.

Suite à un partenariat avec l’association La Trassalenoise, nous vous

convions à un après-midi « les fleurs à l’honneur » le Samedi 27 Mai à 15 h

au départ du parking  de Trassanel.

Programme :

- 15h balade botanique (facile) avec Patrimoines, Vallées  des Cabardè
- 18h Diaporama sur les fleurs de la MONTAGNE NOIRE
- 19h30 Repas (12€ par personne, 5€ pour les – de 12 ans)

Plantes patrimoniales

 

 

CD Cahiers 1 à 5

15 mai 2017

0 Commentaire

Nos cahiers de 1 à 5 sont épuisés. Edition numérique disponible :

10€ adhérents, 15€ non adhérents

 

Projet étiquette CD cahiers1a

 

 

CARNET DE MEMOIRE : DENIS PEBERNARD

12 mai 2017

0 Commentaire

1ére de couverture4éme de couverture

AVANT PROPOS

Pénétrer en Cabardès, c’est choisir un cheminement. Une voie naturelle,

la vallée de l’Orbiel s’impose presque. Conques est en quelque sorte, à la fois

l’entrée et le bourg. Un bourg, à la fois centre de vie et périphérie. Denis

Pébernard, après ses études de vétérinaire, s’installe là, en cette fin de XIXe

siècle. Il va de longues années, jusqu’à sa mort en 1922, sillonner ce Cabardès

rural héritier d’une activité drapière jadis florissante et en devenir une industrie

mino-métallurgique naissante. Son regard attentif, entre profession et passion,

ne cessera d’observer, de fouiller, de noter une ruralité aux multiples intérêts.

Denis Pébernard est bien connu à Conques pour sa monographie « Histoire

de Conques-sur-Orvieil » et par différents articles publiés par la Société

Centrale d’Agriculture de l’Aude en particulier. La découverte, aux Archives

départementales de l’Aude d’un manuscrit de quelques pages «Du langage sifflé»

nous a d’abord étonnés, puis interrogés. Quelles pratiques en Cabardès ? C’est

tout naturellement que nous avons fait appel à Jean-Pierre Piniès, rédacteur

d’une notice sur Denis Pébernard dans le Dictionnaire des Audois, référent

incontournable en matière de culture populaire pour en savoir plus. De là, naît

l’idée d’une présentation de ce manuscrit fort peu connu.

Très vite, au vu de la grande diversité et de l’intérêt des articles produits

par Denis Pébernard, un autre regard s’imposait et Jean-Pierre Piniès en ethno-

logue avisé a souhaité étendre son analyse à l’ensemble des travaux pour mieux

s’interroger sur la place de cet érudit local au contact d’un réseau de sociétés

savantes. Ainsi, cette approche plus globale nous a conduits au choix de cinq

articles du vétérinaire de Conques apparaissant comme essentiels et exemplaires

de ce Cabardès autour de trois thématiques : Croyances et pratiques vétérinaires

populaires, la Saint-Jean et fête des moissons, la singularité des siffleurs.

Une telle démarche rejoint parfaitement les objectifs de notre association

« PATRIMOINES, vallées des Cabardès », à savoir connaître et faire connaître

nos patrimoines, sortir d’un certain endormissement, peut-être de l’oubli, des

travaux  illustrant parfaitement une richesse plurielle exemplaire. Dans cet esprit,

nous avons souhaité reproduire exactement chacun des textes, conserver leur

intégrité notamment dans la graphie de la langue d’Oc utilisée, que Pébernard en

occitanophone averti maîtrise savamment.

Nous voici donc les relais attentifs de tous ceux qui ont participé à la vie de

ce territoire, qui l’ont parcouru, lu et déchiffré. A la suite de nos Cahiers, publi-

cation annuelle, le temps est venu d’ouvrir les pages d’une nouvelle série  « Carnet

de mémoire » pour une meilleure connaissance des patrimoines en Pays Cabardès.

Jean-Claude CAPERA

   Président

CAHIER n°11

11 mai 2017

0 Commentaire

PATRIMOINES, vallées des Cabardès, CAHIER n°11 – 2016

Couverture Cahier 11

Sommaire

Regard  sur l’association

Editorial    J.-C. Capéra

Dix ans      M. Picarel

I – Nature et environnement

Le câprier aux magnifiques fleurs   J.-C. Capéra

Le scorpion languedocien, Buthus occitanus, un hôte discret  F .Arabia, D. Vizcaïno

La loutre d’Europe. Des indices en Cabardès   B. Le Roux

C’est dans la forge que l’outil prend forme… le « Grattou »  A. Samama, Ch. Truc

II – Préhistoire et archéologie

La grotte dite « Trou de la Cité » (Lastours, Aude)  M.-E. Gardel

III – Histoire

Saint-Pierre de Vals, une sculpture étrange et délicate   N.-J. Pillet

Le pont de la Seigne, dit le Pont troué   G. Rabaute

Restauration de l’église Sainte-Cécile à Cuxac-Cabardès   P. et Ch. Tarbouriech

De la Montagne Noire au cœur des combats de la Grande Guerre   J.-C. Capéra, G. Chatel

Villeneuve-Minervois pendant la première guerre mondiale  M.-L. et D. Fabrié

En Cabardès, un domaine agricole pendant la Grande Guerre  C. Rives

A Trassanel ou à Montredon, vivre au maquis (1943-1944)   P. Agnel

IV – Culture, livres, gastronomie

Escaisses collectius en Cabardès   A. Roch

La câpre, pour plus de saveur  J.-C. Capéra

Lire les Cabardès  S. Capéra, M. Picarel

Pour en savoir plus

ELARGIR ET ENRICHIR NOTRE REGARD

Chaque année, Cahier après Cahier, la collection s’étoffe, grandit. Les pages

sont nombreuses : une accumulation d’informations, de connaissances, de sujets bien

différents à l’image de nos patrimoines. Un miroir, un révélateur. Alors, l’idée de

faire un état des dix premiers Cahiers s’est imposée sous la forme de tables où les

noms de lieux, de personnes, de sujets seront d’un accès facile… Il suffit d’avoir les

Cahiers depuis le tout début ! Cela sera la surprise éditoriale de cette année.

Un grand merci à tous, aux collectivités qui apportent leur aide à la publication,

aux auteurs qui avec passion nous font découvrir les multiples facettes patrimoniales

des Cabardès, aux membres du comité de rédaction et à nos coordonnateurs vigilants

et exigeants.

En prime, portons un regard sur la genèse de notre association « Patrimoines,

vallées des Cabardès ». Rien de nouveau direz-vous. Peut-être ? Dès le début nous

avons ressenti une adhésion certaine à notre démarche. Reprenons simplement ce

proverbe en langue Bantou sous la plume du narrateur : « Si tu montes, descends,tu

verras le petit comme il est grand » et en quatre mouvements vous saurez tout sur

dix ans de notre association. Les images parlent également.

Nos chemins de garrigue, de vignes révèlent une diversité remarquable qui fait

le caractère, entre autres, de ce territoire. Soulevez une pierre chaude d’été, là,

blotti, s’anime le scorpion languedocien, un hôte discret. Découvrez le long d’un muret

de pierre sèche de magnifiques fleurs inattendues, c’est le câprier, qui se fait ici de

plus en plus rare.

Dans ce pays Cabardès, les massifs calcaires ont une histoire souterraine. Passage

ou abri, le Trou de la Cité dans l’éperon rocheux des châteaux de Lastours, révèle au

Moyen-Age une histoire à écrire. Plus à l’est, la grotte des maquisards à Trassanel,

tristement connue, témoigne du quotidien des résistants pendant la dernière guerre.

Par ailleurs, la Grande Guerre n’en finit pas. Nous suivrons la vie d’un domaine 

agricole du Haut Cabardès pendant l’année 1915, le vécu de cette guerre à Villeneuve-

Minervois. Nous honorerons enfin un jeune étudiant géographe, André David, tombé à

l’assaut d’une crête ennemie, qui a su avec brillance donner une belle image de la

Montagne Noire.

Tous ces thèmes abordés illustrent notre richesse patrimoniale. Au cours des

conférences, au long des rando-découvertes, nous tentons de retrouver des traces

qui sont indices de vie, d’occupations humaines successives de l’espace afin de révéler

l’identité propre de ce territoire, d’écrire une histoire dans le long temps. Plus nous

serons, plus nous aurons d’inter-rogations pour dire et protéger ce qui pourrait tomber

dans l’oubli, disparaître même. La démarche engagée depuis dix ans où le bénévolat

reste le moteur de toutes nos actions permet de mieux saisir ce passé qui participe

alors à la construction de l’avenir, de notre avenir.

C’est un engagement fort à élargir et enrichir notre regard, celui des autres aussi.

A bientôt sur les chemins de nos patrimoines.

Jean-Claude CAPERA

 

Tous les cahiers sont au prix de 8€ pour les adhérents

et 12€ pour les non adhérents

 

 

 

Contact

10 mai 2017

0 Commentaire

ASSOCIATION :

PATRIMOINES, vallées des Cabardès

Siège social: Mairie 11600 LASTOURS

Président: Jean-Claude CAPERA

7, rue du Four 11600 LIMOUSIS

TEL: 04 68 47 29 78

 Courriel : patrimoines.val.descabardes@gmail.com ou jeanclaude.capera@orange.fr

—————————————————————                                                            

 

 

 

 

 

 

RANDO-DECOUVERTE : Les glacières de la basse plaine de l’Aude

8 mai 2017

0 Commentaire

PATRIMOINES                           &                       Association La route de la glace
vallées des Cabardès

  ont le plaisir de vous inviter à une découverte plutôt insolite :

quatre glacières dans la basse plaine de l’Aude

Celle du Somail, construite après 1684 et bien conservée, est la seule glacière

restante parmi celles prévues pour les auberges qui bordaient le Canal du Midi et

qui offraient la couchée aux voyageurs. Elle s’intègre parfaitement dans un bel

ensemble architectural qui comprend un pont en dos d’âne, une chapelle, la maison

du garde du canal et l’auberge.

Les trois autres, plus spacieuses et souterraines, ont été restaurées par des

bénévoles. L’intérieur de celle de Vinassan sera observé à travers une vitre alors

que les deux glacières de Cuxac d’Aude offrent la possibilité d’être visitées depuis

l’intérieur.

Pour terminer un montage sur la route de la glace sera présenté aux participants.

Rendez-vous le samedi 13 mai à 8 h 45, à l’entrée de Conques-sur-Orbiel sur

le parking à gauche près de la salle Félix Roquefort, avec possibilité de covoiturage.

9 h départ de Conques, 10 h 15 Le Somail

11h 15 Vinassan

12 h 30 Cuxac-d’Aude, repas tiré du sac

14 h visite glacières de Cuxac

PRESENTATION du CAHIER 11 à VILLEMOUSTAUSSOU

5 mai 2017

0 Commentaire

Le onzième

Il y eut un silence, puis le micro fit semblant de fonctionner. Jean-Claude

Capéra, en maître de cérémonie, avoua que nous étions à Villemoustaussou pour

présenter le cahier numéro 11 de « Patrimoines, Vallées des Cabardes ».

Nous n’avons pas été surpris car nous mettions à l’honneur Gérard Rabaute et son

étude sur le « Pont troué ».

Le micro puni de son impertinence et relégué au rang de faire-valoir, les

différents intervenants justifièrent leurs écrits dans le fameux cahier. On eut même

droit à la redécouverte semi-occitane de la recette de la tapenade que Mireille, pour

prouver la qualité de la dite recette, nous proposa sur du pain grillé. C’était bien,

cette partie culinaire, qui, accompagnée de vin blanc, clôtura l’épisode.

Auparavant, la quarantaine de personnes présentes en surent un peu plus sur

les programmes à venir, sur la tentation de l’adhésion, (certains y succombèrent), sur

le plaisir de débattre.

Bref, comme toujours, cette sensation de ne pas perdre de temps.

Maintenant, à vos cahiers.

MaquetteMaquette1

 

COMITE DES FETES |
ACO Thorigny |
IPSAD |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | s.o.s. animaux les bleuets
| Un Pas vers toi, adoptions
| U.N.A.A.P.E