Cahier n°10

18 avril 2016

Cahier n°10, PUBLICATIONS

PATRIMOINES, vallées des Cabardès, CAHIER n°10 – 2015

Couverture

 

SOMMAIRE
Regard sur l’Association
Editorial : Poursuivre…  J.-C. Capéra

I – NATURE ET ENVIRONNEMENT

Sur la présence d’une orchidée en Cabardès, l’Epipactis … F. Arabia,  D. Vizcaïno
La morille, champignon du printemps  B. Dupin
Le conservatoire trufficole à Moussoulens  Ch. Bonnemort, J.-C. Capéra
Présence de microfossiles du Cambrien inférieur… E. et S. Monceret
Au sujet des ruches-placards  J. Courrent

II – PREHISTOIRE ET ARCHEOLOGIE

Hautpoul et Saint-Sauveur : approche historique et archéologique   M.-E. Gardel

III – HISTOIRE

Saint-Pierre de Vals : l’église gothique   N.-J. Pillet
Un conte inspiré par les rixes de la Noël 1860 àVillardonnel   D. Géri
L’eau de l’Orbiel pour les moulins, les usines et les prés   J.-C. Capéra
La chapelle de Notre-Dame de la Gardie   A. Guilhem
Les carnets de campagne d’un artilleur de la Grande Guerre   J. Latgé
Les inondations de 1930 aux Ilhes et à Lastours   Ph. Baux

IV – CULTURE, LIVRES, GASTRONOMIE

Campairòls   A. Roch
La morille, un plaisir rare   J.-C.  Capéra
Concours photo « Arbres remarquables en Cabardès »  J.-C. Capéra
Lire les Cabardès   M. Picarel, A. Capéra
Pour en savoir plus  J.-C. Capéra

 
POURSUIVRE…

Que de chemins parcourus, lus. Des chemins de pierre, des chemins d’eau,

des chemins de vie dans ce Cabardès multiple, entre monts et vallées, entre

histoire d’hier et d’aujourd’hui.

Dix ans déjà… et pourquoi ne pas reprendre deux lignes de l’éditorial du

premier Cahier 2006 qui donnait l’enjeu patrimonial : « Des richesses parfois

discrètes qui s’effacent, s’oublient, passent totalement inaperçues dans le flot

des mutations, des événements, de l’actualité ». Il est encore tout à fait légitime

de dire, d’écrire « connaître et faire connaître nos patrimoines ». Les pierres

racontent une histoire, les paysages s’inscrivent dans une relation étroite avec

les hommes, sûrement avec les Hommes de Lassac, ces chasseurs et cueilleurs

qui sont à l’origine de notre association… c’est aussi une autre histoire.

Suivons notre chemin, les chemins de nos patrimoines où nous avons toujours

plaisir à nous retrouver, échanger et découvrir, au hasard d’une pause, une belle

orchidée là où il y a quelques années une industrie extractive imposait un autre

paysage. D’autres perspectives patrimoniales s’ouvrent. Dans la haute vallée de

l’Orbiel, retrouvons l’étrange église de Saint- Pierre de Vals. Restons vigilants sur

ces ruines, s’il en est encore temps, elles méritent une attention certaine. Plus bas,

dans la vallée, soulignons la sauvegarde des peintures murales de la chapelle de

Notre-Dame de la Gardie à Conques-sur-Orbiel. Du Cabardès à la Montagne Noire,

découvrons des relations possibles avec le site de Saint-Sauveur d’Hautpoul.

Les pierres parlent, des microfossiles permettent d’entrevoir, ici précisément

en Cabardès, une histoire géologique plus affinée. Les eaux de nos rivières,

parfois torrentielles, aux épisodes catastrophiques, marquent encore nos mémoires

avec la tumultueuse inondation de 1930. Des photographies sont là pour ancrer

cette mémoire. Nous poursuivons, modestement, la lecture de cette Grande Guerre

à travers les carnets de campagne, jours après jours, d’un jeune artilleur de

Miraval-Cabardès. D’autres écrits suivront. Et au détour d’un chemin écoutons la

boudègue et un conte de Noël à Villardonnel, pour tous.

 Aujourd’hui de nouveaux périmètres territoriaux prennent forme, une grande

région prend corps. Elle doit donner vie à ses territoires. Pour nous la Montagne

Noire, ce beau massif ancien, dans toute sa dimension géologique doit devenir un

massif identitaire fort. Faisons que ce Pays Cabardès, assurément l’un des pays

majeur de ce massif, où l’histoire des hommes forge l’avenir, soit un élément moteur

de cette dynamique. Alors que dans nombre de discours se retrouve affirmée l’idée

de patrimoine, d’un patrimoine culturel à développer nous pensons que les actions

menées durant ces années sont significatives de cette prise de conscience.

Parcourez nos Cahiers, vous serez étonnés ! Un grand merci de reconnaissance

à tous ceux qui apportent leur soutien à notre démarche, à tous les auteurs qui

participent à l’écriture de ce territoire pluriel. Soulignons l’importance du bénévolat

de vous tous, de votre engagement.

En ce monde inquiet, partons sereinement à la découverte de notre Pays Cabardès.

Poursuivons.

Jean-Claude CAPERA

 

Tous les Cahiers sont au prix de 8€ pour les adhérents et

12€ pour les non adhérents

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

COMITE DES FETES |
ACO Thorigny |
IPSAD |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | s.o.s. animaux les bleuets
| Un Pas vers toi, adoptions
| U.N.A.A.P.E