ASSEMBLEE GENERALE 2012

5 décembre 2012

ASSEMBLEES GENERALES

ASSEMBLEE GENERALE 2012 dans ASSEMBLEES GENERALES maquette1-300x212maquette2-300x212 dans ASSEMBLEES GENERALES

Extrait du COMPTE-RENDU

ASSEMBLEE GENERALE 2011

REUNIE LE VENDREDI 23 MARS 2012

Cet extrait a pour but de répondre à la curiosité du regard d’un visiteur qui

découvre ce blog à l’affût des intérêts manifestés au sein de l’association.

En partant du sens originel de l’association  rappelé par le

Président Jean Claude CAPERA

 

Extrait du rapport moral :

« Redire le pourquoi de notre association à un moment d’ingérence,

« connaitre et faire connaitre » nos patrimoines, tous nos patrimoines.  Ainsi, c’est

porter un regard attentif sur notre environnement quotidien, mieux lire le passé,

mieux saisir cette mémoire qui s’efface peu à peu, se questionner pour avoir des

réponses afin de mieux construire demain.

Un territoire, un pays. Je crois de plus en plus à l’idée d’un Pays Cabardès

entre vallées et plateaux, entre plaine et sommets, en versant sud de la Montagne

Noire, une autre identité territoriale qu’il conviendrait aussi de mieux identifier.

Mais quelle place, dans les années à venir, à accorder à ce Cabardès multi

patrimonial dans l’empilement des structures territoriales. Soyons enthousiastes,

mais aussi vigilants dans les perspectives géopolitiques futures. Avec vous tous,

nous avons un rôle à jouer dans ces dynamiques territoriales où le patrimoine, au

dire de beaucoup, est un élément majeur de développement. »

 

Pour connaître les activités au cours de l’année 2011 :

à travers ce qui a été fait

La représentation de l’Association

- Nous participons à la Commission Locale d’Information (CLI) qui, pour

l’année 2010, ne s’est pas réunie. Plus de problèmes autour de l’ancien bassin

industriel et minier de la Combe du Saut / Salsigne?

- Sur tous les sujets patrimoniaux qui nous sont soumis, nous essayons de

formuler un avis. Le site paléolithique de Lassac, fait toujours l’objet d’une

attention particulière et nous ne manquons pas d’exprimer nos interrogations. 

– Nous participons aussi au Comité technique mis en place pour l’étude et la

mise en valeur du site du panorama des châteaux de Lastours et mines des

Barrencs de Fournes qui est classé maintenant parmi les sites du département de

l’Aude (décret du 2 septembre 2010).

L’information dispensée

- Le dépliant de présentation de l’association nouvelle formule avec le

programme semestriel est disponible.

- Un blog est ouvert. Toutes nos activités sont présentées ainsi que des

comptes rendus.

Les  actions menées   

La découverte de ce territoire des Cabardès s’articule autour de diverses

manifestations, en différents lieux :

- Rencontre hors Cabardès

Une première pour l’association avec une sortie hors du territoire :

- Découverte de la ville de Mazamet, son passé lainier et le musée du catharisme,

le dimanche 23 janvier (55 personnes).

- Rencontre des Cabardès

Trois soirées, sur des sujets bien différents, ont rassemblé de nombreux auditeurs

- « Travaux archéologiques menés depuis 2009 sur la mine des Barrencs, Lastours

et Fournes-Cabardès », présentés par l’équipe de recherche TRACES

(UMR 5608 CNRS Université de Toulouse le Mirail), le vendredi 16 septembre à

Lastours (70 personnes), en partenariat avec la mairie de Lastours.

- « Pontus de la Gardie, une étonnante et merveilleuse destinée… », présenté par

Jean Blanc, attaché de conservation du Patrimoine, le vendredi 4 novembre à

Villegly (78 personnes).

- « Les 100 fleurs du Gouffre de Cabrespine au pas de Monserrat », présenté par

le Groupe Botanique, le vendredi 9 décembre à Cabrespine (80 participants).

- Journée européenne du Patrimoine

Cette journée patrimoine a encore rassemblé de nombreux participants pour

une conférence de Marie-Elise Gardel sur le thème « Voyageurs à Lastours :

le site de Lastours, un patrimoine en mouvement » le dimanche 18 septembre

à Lastours (40 personnes).

Pour chacune de ces Rencontres des Cabardès nous tentons d’associer les

vignerons de notre territoire et convions les participants à un échange convivial

autour du verre de l’amitié.

- Rando-découvertes

De plus en plus suivies, ces randonnées donnent la possibilité de découvrir

notre territoire autrement :

- « Entre combes et plateaux à Moussoulens », commentée par Jean-Claude Capéra

et Alan Roch dans le cadre de la Quinzaine occitane « Fasètz la lenga en Cabardès

le dimanche 20 février (80 participants).

moussoulens1-300x212moussoulens11-300x212

- « Sur les pas des Bons Hommes dans la vallée de l’argent-Double, à Citou », une

randonnée illustrée par les propos de Franc Bardou et Charles Peytavie, organisée

en partenariat avec l’Associationd’Etudes du Catharisme / René Nelli, le samedi

9 avril (96 participants).

citou-300x212citou1-300x212

- « Un petit coin de garrigue au printemps sur le causse de Villegly », le mardi

19 avril (25 participants).

- « Les chemins de la Résistance », une randonnée-découverte avec le groupe

Histoire Résistance, le samedi 7 mai (40 participants).

- « Paysages et vignes, entre Cabardès et Minervois » commentée par Jean-Claude

Capéra, dans le cadre de la journée Améthyste, le vin vieilli dans la grotte de

Limousis, le samedi 4 juin (16 participants).

- « Découvrir le causse calcaire de Montolieu au début de l’automne » commentée

par J-C Capéra et daniel Vizcaïno,  le dimanche 9 octobre (80 participants).

montolieu-300x212montolieu1-300x212

- Repas terroir

Au menu daube de bœuf, le vendredi 18 mars servi dans la salle polyvalente

des Ilhes-Cabardès  avec  spectacle de mimes et où étaient présentées les

photographies du deuxième concours  » Pierres en Cabardès » (67 personnes).

 

à travers comment ça se fait ?

- Les groupes de travail

Les commissions initiales, à savoir « Nature et environnement », « Préhistoire

et archéologie » et « Histoire » sont toujours présentes, les Groupes de travail,

plus transversaux, regroupent toutes les personnes intéressées et doivent

oeuvrer de manière autonome. Mais il faut bien le reconnaître, leur fonctionnement

est pour le moins en pointillé. Comment faire pour être plus efficace ?

L’initiative est laissée aux coordonnateurs. A eux de faire avancer les idées et

le travail de ces groupes. Une réunion de coordination semble nécessaire.

- Quelques thèmes :

- groupe de Suivi Garrigue se retrouve sur le terrain pour diverses

observations et peut-être élargir la zone d’étude.

garrigue-300x212

- plantes et fleurs de Cabrespine au Roc de l’Aigle avec la réalisation d’un Cd

qui a été présenté à Cabrespine. De nouvelles photos de fleurs sont nécessaires

pour finaliser le projet.

- mise en valeur du site de Sainte-Colombe à Conques-sur-Orbiel, le

débroussaillage se poursuit, une collecte des informations et l’élaboration d’un

plan des murs du site sont en cours.

- mémoire plurielle (les métiers, la vie quotidienne…) cette thématique devrait se

développer.

- Histoire orale, une idée de Luuk Leenarts qui rejoint nos préoccupations sur la

collecte d’une mémoire vive. Un appel est encore lancé pour tous ceux qui peuvent

apporter des informations.

- Et plusieurs inventaires :

- Inventaire de mégalithes  avec Philippe Baux

- Inventaire des objets et bâtiments du patrimoine religieux. Connaître d’abord

ce qui a été fait, puis commencer pour quelques communes. A Limousis une première

initiative est en cours. Mais l’avancée est lente.

 

Mais aussi à travers les projets à venir

- Nos activités

On peut s’interroger, faut-il continuer à faire ce que nous faisons? Peut-on

innover, changer un peu, trouver d’autres pistes, nous attendons vos propositions.

Notre engagement nous  oblige à une réelle vigilance sur certains projets

technologiques ou industriels qui apparaissent au détour d’une enquête publique

dans le meilleur des cas. Il ne s’agit pas de s’opposer systématiquement mais bien

de faire part de nos remarques patrimoniales.

- Nos publications

- La publication de notre Cahier annuel est attendue avec intérêt. Appel est lancé

à tous ceux qui maitrisent l’informatique pour apporter leur aide dans la mise en

page et pour compléter notre Comité de lecture et rédaction. nous pensons faire

une édition numérique.

- Le projet d’édition d’un Cd « Les 100 fleurs et plantes du Gouffre de Cabrespine

au Pas de Montserrat » est en bonne voie.

- Notre communication

Depuis le début, nous insistons sur l’utile et nécessaire communication :

- Le blog est régulièrement mis à jour par Paul. Il me semble qu’un groupe de

quelques personnes pourrait se constituer et lui apporter une aide significative

pour la mise à jour. Et peut-être évoluer vers un site ? C’est possible, cela dépend

de vous, de votre investissement.

- La Société d’Etudes Scientifiques de l’Aude met en ligne notre programme sur

son site sesa.aude.

- Nous entretenons de bons contacts avec la presse locale et avec certaines radio;

vous pouvez consulter les classeurs qui à travers la presse montrent bien toutes

nos activités.

Merci aux photographes et aux journalistes amateurs pour leur aide.

- Nos partenariats

En priorité avec les communes ou Communautés de communes qui nous

soutiennent par leur aide financière à la publication (nous sommes passés de une

commune en 2006 à sept aujourd’hui). C’est le cas avec la Commune de Lastours

pour la Journée européenne du Patrimoine, la Communauté de communes du

Minervois au Cabardès pour la journée Améthyste à la Grotte de Limousis. Avec

aussi des associations, l’association « Fasetz la lenga en Cabardés » pour une

rando-découverte lors de la quinzaine occitane.

D’autres partenariats sont à rechercher. Vous pouvez jouer un rôle important

dans cette dynamique.

- Nos groupes de travail

Une rencontre des diverses personnes intéressées par un travail de groupe sur

l’un des thèmes déjà listé sera organisé très prochainement. Les coordonnateurs

déjà investis doivent assurer le suivi et l’animation à leur convenance.  Il est

important que les coordonnateurs réunissent les personnes qui ne manqueront pas

de se manifester pour travailler sur tel ou tel sujet.

Nous avions donné quelques sujets de recherches et permettre à tous de

participer : recensement des églises et objets d’art sacré (abbé Jean Cazaux),

les sites inscrits et classés (liste et documentation par village aux Archives

Départementales), les moulins à eau, à vent, les éoliennes de pompage

(Jean-Claude Capéra), les mégalithes (Philippe Baux). A noter que Michèle et

Gérard Dellus ont réalisé un inventaire des moulins à vent en Cabardès; ils nous

présenterons leur travail qui outre l’inventaire, relate avec intérêt tout le travail

du meunier.

Attendons la prochaine réunion Groupe pour mieux lister les thèmes possibles,

sachant qu’il nous semble important de favoriser le travail d’équipe quand cela est

possible. Par exemple autour des mines en Cabardès, de la Grande Guerre 14-18

à l’approche d’une commémoration.

Nous n’oublions pas des pistes déjà proposées : bibliographie par village qui peut

rassembler en même temps photos et cartes postales anciennes, dictionnaire des

personnes en Cabardès, le textile en Cabardès, les quatre saisons de la Garrigue…

 

Auxquels se rajoutent des idées et propositions formulées

dans le débat

Un inventaire des moulins à vent a été réalisé par Gérard Dellus qui présente

son travail. Un excellent travail d’inventaire des moulins en Cabardès. Dans cette

perspective est proposé un inventaire des moulins à eau sur les vallées de l’Orbiel,

de l’Alzau, de la Dure… , un travail qui devrait être collectif compte-tenu de

l’importance du sujet.

Sont rappelées les recherches sur l’industrie drapière (à Lastours par

exemple), la mémoire des mines (la mine de la Loubatière doit être étudiée);

d’autres pistes sont évoquées autour des intempéries (inondations, froid…),

le prochain centenaire de la déclaration de guerre en 1914. Un projet sur la grotte

de Limousis avec le centenaire de la découverte du lustre en aragonite en 1913.

 

Enfin, en guise de conclusion fut savourée la naissance

de Rita

Relatée par Françoise et Daniel Vizcaïno qui ont présenté de bien belles images.

« La naissance de Rita, papillon remarquable connu sous le nom de pacha  à

deux queues, également appelé  jason ou encore nymphale de l’arbousier, est le

résultat d’une expérience que nous avons réalisé à notre domicile, entre les mois

de septembre 2011 et février 2012.

Nous avons prélevé trois oeufs sur un arbousier du lac de la Cavayère, puis

planté un de ces arbustes, plante nourricière de cette espèce, dans un vase placé

dans notre salon. Nous avons ensuite eu tout loisir d’assister à la métamorphose

complète, amenant jusqu’à la naissance des trois papillons. Parmi ceux-ci nous

avons particulièrement suivi le premier à éclore et l’avons nommé Rita.

Ainsi à l’aide de photographies nous avons immortalisé  toutes les phases

évolutives du phénomène, la naissance de la chenille le 23/09, la première mue

survenue neuf jours après  , la seconde le 8/10, la troisième le 25/10 puis enfin

la quatrième au bout d’un mois. Le 15/01 la chenille a modifié son comportement ,

cessant de s’alimenter et très vite  entrant dans sa phase nymphale. Le 16 nous

avions devant nos yeux une chrysalide solidement accrochée au revers d’une

feuille. Le 12/02, le moment tant attendu est arrivé, nous avions remarqué un

changement brutal de couleur de la chrysalide amenant même à entrevoir par

transparence les ailes et la tête du papillon. L’éclosion s’est produite en une

demi-heure et nous avons pu filmer l’évènement, de la naissance au séchage

définitif des ailes ».

Eclosion de Rita

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

COMITE DES FETES |
ACO Thorigny |
IPSAD |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | s.o.s. animaux les bleuets
| Un Pas vers toi, adoptions
| U.N.A.A.P.E