USAGES ET QUALITE DES EAUX DE L’ORBIEL

28 mars 2009

Cahier n°01, PUBLICATIONS

… En amont au-dessus de Miraval, 4 petites centrales hydroélectriques privées, dont on peut suivre les conduites forcées, ont vu le jour il y a une quarantaine d’années ; leur puissance varie de 1,8 à 3 millions de kilowatts selon les pluies. L’électricité est vendue à EDF ce qui renforce en bout de ligne celle des Martys. Mais, du fait de la loi sur l’eau, le débit de l’Orbiel ne doit pas être inférieur à 100 l/s et celui qui ressort des centrales doit atteindre au minimum 5 l/s

Au Mas-Cabardès, à la pisciculture, on élève des truites dont les alevins sont achetés en pays de Sault, ce qui engendre en aval une légère pollution organique rapidement résorbée par l’autoépuration naturelle de la rivière (activité des microorganismes). Plusieurs réserves de pêche jalonnent la rivière : Miraval, Lastours et le Mas-Cabardès, dont l’alevinage (en truites) est prévu en février. L’Orbiel en amont de Conques et la Clamoux en amont de Villeneuve-Minervois sont classés en première catégorie, c’est-à-dire que la pêche y est permise du 2ème samedi de mars au 3ème

dimanche de septembre, la taille de la Truite fario minimale étant de 20 cm.

En amont des Ilhes, la rivière est longée par de fines conduites d’eau qui devaient alimenter à partir de barrages mobiles de nombreuses petites exploitations textiles, des moulins et des foulons. On pouvait surélever ces barrages par des crêtes en bois dont les interstices étaient remplis de gravier ; ainsi le barrage de M. Castel venant du cadastre de 1858…

Christine STHEMER 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

COMITE DES FETES |
ACO Thorigny |
IPSAD |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | s.o.s. animaux les bleuets
| Un Pas vers toi, adoptions
| U.N.A.A.P.E