LA CHAPELLE SAINT SERNIN

12 mars 2009

Cahier n°02, PUBLICATIONS

C’est ainsi que je l’avais découverte : posée depuis des temps sur le plateau de Sant-Brès, composition harmonieuse de pierres grises, d’arbres hauts et verts qui tournaient tout autour, protégeant aussi le cimetière et filtrant la lumière. 

C’était comme un cadeau. 

                          saintserninauxportesdusambrs.jpg         

Mais elle n’était pas là pour moi : contre la route étroite qui y conduit, sauvage, hardie, formant tant de boucles, témoignent lavoirs et oratoires, l’eau pour la vie et le travail, les petits édifices pour la prière, celle qui vient à chaque heure encourager les hommes. Les hommes qui ont vécu là justement, pratiquant l’élevage, cultivant la terre dépouillée de ses forêts de hêtres pendant trois siècles par les fondeurs de fer (du 1er siècle avant J.C. au IIIe siècle après).

Le plateau de Saint-Brice sous ce vocable même eut sa première église, il n’en reste rien que des pierres et une croix plantée. C’est la mémoire des âmes…

Nathalie-Jacqueline PILLET

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

COMITE DES FETES |
ACO Thorigny |
IPSAD |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | s.o.s. animaux les bleuets
| Un Pas vers toi, adoptions
| U.N.A.A.P.E